tr id 509371666170059 ev  page view  noscript 1

Chicoutimi Chrysler

418 549-2873
Accueil > Nouvelles > Article

Jeep Grand Cherokee Trackhawk 2020 : pourquoi?

2020-02-10

En temps normal, lorsqu'on veut aller vite, on conduit une voiture sport et lorsqu'on a besoin d'espace, on conduit un véhicule utilitaire. Néanmoins, que se passe-t-il lorsqu'on veut conduire les 2 en même temps? Eh bien, jusqu'à tout récemment, il n'y avait pas vraiment de solution à tout ça, mais c'était avant que FCA ne greffe le moteur Hellcat au Jeep Grand Cherokee. D'ailleurs, pour répondre à la question dans le titre, il se trouve que tous les véhicules ridiculement puissants proposés par FCA jusqu'à maintenant ont fait fureur dans le segment respectif.

Le plus ironique dans tout ça, c'est qu'il n'y avait pas vraiment de demande pour un véhicule comme le Jeep Grand Cherokee Trackhawk chez FCA, mais ça, c'était parce que rien de comparable n'avait encore été créé. Enfin, on en rêvait, mais de là à ce qu'un constructeur aille jusqu'au bout, c'était plus proche du mirage que de la réalité. Toutefois, chez FCA, la direction semble avoir compris que ce genre de véhicule plait beaucoup et après l'incontestable succès de la Dodge Challenger Demon et du moteur Hellcat dans la Charger et la Challenger, il fallait bien évidemment que le constructeur américain aille plus loin. Ainsi, quoi de mieux que l'un de ses VUS les plus populaires pour faire l'essai de cette théorie. Eh bien, FCA n'aurait pas pu mieux choisir puisque le Grand Cherokee Trackhawk est un succès sur toute la ligne. D'ailleurs, ce dernier a ouvert la porte à toute une discussion sur le sujet chez FCA et plusieurs rumeurs circulent en ce qui concerne l'utilisation du moteur Hellcat.

Motorisations

Lorsque Dodge a dévoilé le premier Challenger équipé du moteur Hellcat, on croyait tous que le constructeur américain était tombé sur la tête et que ça ne se vendrait tout simplement. Après tout, nous sommes à une époque où ce sont les véhicules électriques qui ont la cote. Néanmoins, les premiers journalistes qui ont mis les mains derrière le volant du Challenger Hellcat sont tombés en amour avec ce dernier et ce fut la même chose pour la Charger. Ensuite, il y a eu le Grand Cherokee et pour la première fois de ma vie, j'ai conduit un VUS dont j'ai eu peur et ce fut le cas pour la majorité des journalistes qui en on fait l'essai. Disons que le Jeep Grand Cherokee Trackhawk est un peu comme la Dodge Viper à ses débuts dans les années 90. C'était une voiture si radicale et difficile à conduire qu'elle était réservée au vrai pilote. Le Grand Cherokee bénéficie de plus de technologie d'aide à la conduite fort heureusement, mais si vous êtes assez téméraire pour désactiver le contrôle de la stabilité et le contrôle de la traction, il y a de quoi vous donner une sacrée frousse.

Même si on en parle régulièrement et qu'on en reparle, je crois que c'est toujours agréable d'étaler la fiche technique du moteur Hellcat. Il s'agit d'un V8 de 6.2 litres qui affiche une puissance de 707 chevaux et 645 livres-pied de couple dans le Grand Cherokee, soit 5 livres-pied de couple de moins que pour la Charger et la Challenger. Quoi qu'il en soit, cette mécanique est reliée à une boîte automatique à 8 rapports et un rouage intégral de série, ce qui est assurément une bonne chose. Jeep annonce un 0-100 en moins de 3.8 secondes, ce qui est très rapide pour un VUS de cette dimension. Ce qui est aussi très rapide, c'est la vitesse à laquelle le réservoir de carburant se vide puisque le Jeep Grand Cherokee Trackhawk affiche une consommation moyenne de 20.9L/100km en ville et 13.8L/100km sur autoroute et ça, c'est lorsqu'on est civilisé avec la pédale d'accélération. Si vous vous laissez emporter ne serait-ce que légèrement, vous êtes réellement capable de vider le réservoir en moins de 200 kilomètres, un réservoir de 93 litres d'ailleurs. Bref, je vous laisse faire le calcul.

Équipement et technologies

Je crois que la chose qui m'a le plus choqué en ce qui concerne le Jeep Grand Cherokee Trackhawk 2020, c'est de voir que sa fourchette de prix s'étend sur presque 20 000$. En temps normal, c'est le genre de véhicule qui propose déjà un équipement de série complet, mais ce n'est pas le cas ici. Le Jeep Grand Cherokee Trackhawk débute à 114 000$ environ. À partir de là, on peut gouter un toit panoramique, un ensemble intérieur de cuir haut de gamme, une chaîne audio de haut calibre, des jantes différentes, un système de DVD pour les places arrière et j'en passe. Heureusement, le VUS du constructeur américain n'appartient pas à une catégorie de grand luxe, car autrement, tout ça aurait coûté plus de 50 000$.

Design

Mis à part les logos et les étriers de freins peints en jaune, c'est assez difficile de distinguer un Jeep Grand Cherokee Trackhawk d'un modèle SRT et même d'une version régulière. Certains vous diront que c'est une bonne chose, mais à pareil somme, je crois que le constructeur aurait pu faire preuve d'un peu plus d'audace. Du moins, un ensemble esthétique haut en couleur aurait amplement fait le travail. Bref, pour ce qui est du plan esthétique, le Grand Cherokee Trackhawk 2020 est joli, mais il n'est pas assez distingué.

Les points faibles

C'est probablement l'un des véhicules les plus gourmands sur le marché. Sa conduite est assez peu civilisée et c'est loin d'être un véhicule raffiné.

Les points forts

C'est un véhicule qui ne manque pas de faire tourner les têtes sur son passage. Sa poussée d'accélération est d'une force incroyable. Je crois même qu'on devient accro assez rapidement.

Élément signature

Je crois qu'on peut certainement tous s'accorder pour dire que l'élément signature du Jeep Grand Cherokee Trackhawk 2020 est ce qui se cache sous son capot, soit son V8 de 707 chevaux. D'ailleurs, si vous trouvez que ce n'est toujours pas suffisant, certaines entreprises vous proposent de faire grimper le tout moyennant un léger supplément.

Résumé

Le Jeep Grand Cherokee Trackhawk est un véhicule unique en son genre puisqu'il n'entre pas vraiment dans la catégorie des véhicules de grand luxe ou de prestige même si sa fourchette de prix dit totalement le contraire. En revanche, il est si extrême qu'il plaise et croyez-le ou non, mais c'est un véhicule qui se v end assez bien. D'ailleurs, FCA est si optimiste par rapport au succès du Grand Cherokee Trackhawk que le constructeur américain vient tout juste de lancer une version Hellcat du Durango. C'est à croire qu'il n'y aura jamais de fin à tout ça. À quoi peut-on s'attendre maintenant, un Jeep Grand Cherokee de 1 000 chevaux qui sort directement de l'usine?

Jean-Sébastien Poudrier

51131

Heures d'ouverture

  • Ventes
  • Service
  • Pièces
Une erreur s'est produite

Nous n'avons pas pu envoyer votre message. S'il vous plaît rafraîchir et essayez à nouveau

×
Continuer